Boris Vian
vendredi 7 novembre 2008

Je ne sais pas ce qui est beau, mais je sais ce que j’aime et je trouve ça amplement suffisant.