Dans la même rubrique :

    Pour Toi Mon Amour, Juin 2007
    Il Pleut, Juin 2007
    Réflexion, Juin 2007
    J’irai, Juin 2007
    Mea Culpa, Décembre 2005
    Neige éternelle, Avril 2004
    La Fille du Vent, Avril 2004

Poésie  Silence Vertical
Le 19 décembre 2005 par Nicolas

Parois bleues,
Sanctuaire
Des profanateurs...
 
La neige s’écrète
En lames de poussières
Epousant le souffle
Du profond encensoir.
 
Vers l’ultime sommet
Tragique et solaire,
Grande flamme rose
Aux premieres heures figées,
Des hommes-dieu
Plaqués au granit luisant,
Rivés à la glace du nord,
Inlassablement
Tracent le chemin
Gagnant sur l’abîme
 
Où courent les nues,
Où planent les choucas...
 
Naufrage d’ailes noires
Plongeant dans les gouffres
Rendant à la pure verticale
L’echo de leurs cris moqueurs.
 
Dans l’inutile silence,
Les profanateurs
Du sanctuaire bleu
Se croient au paradis...
 
François Rivals, SILENCE VERTICAL


Ajouter votre commentaire !