Dans la même rubrique :

    Livres : Pour enfants ??!, Avril 2004
    BD : Nausicaä de la Vallée du Vent, Avril 2004
    BD : Science-fiction, Avril 2004
    Livres : Le Voyage Dans le Temps, Avril 2004

Lectures  Le Space-Opéra
Le 10 juillet 2008 (Mis à jour le 18 août 2008) par Nicolas

Le "Space Opéra" est un sous genre de la science-fiction. C’est probablement dans ce genre que j’ai trouvé les livres que j’ai le plus aimé, récemment du moins...

Le site du Cafard Cosmique essaie de définir le genre, avec plus ou moins de bonheur : Une civilisation (pan-)galactique, si possible basé sur une dose de réalisme scienfitique, et beaucoup de dépaysement. Néanmoins, on y retrouve pas forcément que des clichés. Le genre permet d’ouvrir beaucoup de perspectives à l’humanité...

J’ai voulu mettre ici les romans ou les auteurs de mes livres favoris...

Jack Vance

Jack Vance est un auteur américain de SF, qui a inspiré la plupart des autres. Ses intrigues sont en générale assez simplistes, ses romans souffrent parfois de quelques problèmes de construction... Mais il est reconnu comme un maître "créateur de mondes et de cultures". Un véritable anthropologue de la science-fiction ! Des années après, on oublie jamais un roman de Jack Vance...

« L’Aventure et l’Aventurier sont aussi des thèmes récurrents de l’œuvre vancienne. Le voyage, qu’il soit entrepris dans un but initiatique, commercial, touristique ou professionnel ou subi du fait de l’esclavage, de la fuite ou de la quête, est prétexte à de savoureuses confrontations à l’Autre. Le faux-pas culturel, l’incident diplomatique, le marchandage et la duperie ont souvent des conséquences que Vance semble prendre un malin plaisir à décrire. On retrouve fréquemment l’archétype du guide touristique qui tente d’exploiter au mieux la naïveté de son client ou du marchand qui demande un prix exorbitant pour ses biens. »

Les Cantos d’Hypérion

C’est un cycle de 4 romans, Hypérion, La Chute d’Hypérion , Endymion et L’Éveil d’Endymion de Dan Simmons. Pour moi, c’est le meilleurs cycle de science-fiction jamais écrit : une synthèse de tout le reste.

« Les Cantos d’Hypérion (ou Chants d’Hypérion) de Dan Simmons racontent en quatre volets l’histoire d’une humanité en danger dont le sort se joue sur la planète Hypérion. Les deux premières parties, Hypérion et La Chute d’Hypérion décrivent la lente préparation du cataclysme qui doit ouvrir la voie à une nouvelle ère de l’humanité, tandis que les deux derniers volumes, Endymion et L’Éveil d’Endymion, envisagent le renouveau d’une civilisation empreinte de religiosité.
Hypérion est le premier roman du cycle. Il possède une structure narrative similaire aux Contes de Cantorbéry de Geoffrey Chaucer. L’histoire retrace l’épopée d’un groupe de voyageurs envoyés en pèlerinage vers les tombeaux du temps sur la planète Hypérion. Ces voyageurs ont été envoyés par l’Église gritchtèque et l’Hégémonie (le gouvernement interplanétaire des humains) afin de rencontrer le Gritche. Au fur et à mesure de leur périple, chaque pèlerin livre son histoire. »

La Culture

« La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de détail, La Culture peut être considérée comme une utopie technique et philosophique à part entière. Il s’agit d’une société anarchiste : ni loi, ni hiérarchie, ni argent, ni propriété. Elle compte 18 billions d’habitants, mêlant dans une totale égalité humains, extra-terrestres, drônes et intelligences artificielles. La Culture existe depuis 9000 ans et s’étend sans cesse. »

Tout cela étalé dans 5 ou 6 romans, qui ne se suivent pas et décrivent chacun un aspect de cette civilisation. Probablement la plume la plus littéraire et la la plus enrichissante !

Vernor Vinge

Ses 2 principaux romans de SF, Un feu sur l’abîme et Au tréfonds du ciel montrent une créativité et une originalité rarement vue ailleurs... Dans le premier roman, l’auteur nous décrit une planète où l’espère intelligente dominante est basée sur l’intelligence distribuée dans plusieurs corps physiquement indépendants mais liés dans une personnalité unique. Dans le second, on assiste à l’éveil d’une civilisation d’araignées qu’il arrive à nous rendre vraiment attachantes au fil des pages !


Ajouter votre commentaire !